« Je suis parti du constat que jamais des toilettes n’avaient été désirables. » Hugo Volpei, 27 ans, est à la tête de la start-up Trone. Comme son nom le suggère, cette jeune entreprise commercialise des sanitaires. Mais pas n’importe lesquels : « Ils sont entièrement personnalisables et made in France », vante le jeune homme.

Et c’est vrai que ces toilettes sortent du lot. « 99,9 % des gens ont des toilettes blanches, qu’ils ne choisissent même pas », déplore l’entrepreneur. En ayant comme ambition de « réinventer l’expérience aux toilettes », Trone propose un premier modèle qui comporte une cuvette en céramique à la couleur personnalisable, une lunette en frêne et un réservoir d’eau en verre trempé qui fait office de chasse.

Au restaurant La Felicità, les toilettes sont entourées de néons multicolores. (Photo : La Felicità)

Mais pour faire vivre à ses clients une « expérience » complète, Trone a aussi imaginé un « espace » autour de la cuvette, pour que l’on « se sente bien ».

Déclic avec Sketch

L’idée de faire des toilettes « un objet de convoitise » a germé dans la tête d’Hugo Volpei il y a trois ans, alors qu’il est encore étudiant à HEC Paris.

« J’ai eu le déclic avec les toilettes de Sketch, un restaurant londonien. Dans une grande pièce, il y a des espèces d’œufs géants, et les toilettes sont à l’intérieur. C’est vraiment une expérience à part entière », décrit-il.

À la fin de ses études, le Niçois se penche sérieusement sur son projet, accompagné de Romain Freychet et d’Antoine Prax, qui deviendront les directeurs artistiques. Quand ils en parlent à leur entourage, la réaction est toujours la même : « Ça faisait rire tout le monde, sourit-il. Mais au bout de deux mois, on a créé des modélisations 3D et là, on a commencé à nous prendre au sérieux. »

En juillet 2017, Trone entre à Station F, l’incubateur créé par Xavier Niel. Et c’est sur ce campus parisien de start-up qu’ils décrochent leur premier contrat : « Nous savions que La Felicità (le plus grand restaurant de Paris, créé par le groupe Big Mamma) allait ouvrir dans les locaux de Station F. Nous avons été les voir avec nos modélisations 3D pour leur présenter notre projet. Et ils ont accepté. »

Toilettes ambiance chalet

L’aventure commence officiellement pour la petite équipe, rejointe par l’ingénieur Camille Mourgues, chargé de la conception technique. Huit « expériences » sont imaginées pour La Felicità, allant de néons multicolores à un décor de chalet, en passant par une « ambiance » marbre.

Des toilettes dans un décor de chalets sont proposées à La Felicità. (Photo : La Felicità)

Des toilettes réinventées, qui sont « made in France ». (Photo : Trone)

Depuis, les toilettes Trone ont investi un restaurant lyonnais, les restaurants parisiens Astair et Margeretti « et nous allons en livrer deux supplémentaires dans le mois à venir ». Les particuliers aussi se laissent tenter, « ils seront une dizaine à être équipés d’ici la fin de l’année », précise Hugo Volpei. Pourtant, il faut mettre la main au porte-monnaie : comptez 2 500 € pour les toilettes, et de 7 000 à 15 000 € pour l’expérience complète.

Mais l’entrepreneur le martèle : Trone ne sera pas qu’une agence de design. « Nous voulons nous focaliser sur la recherche et le développement. » Avec comme objectifs de « supprimer les odeurs et les bruits, travailler sur la position et améliorer l’efficacité du nettoyage pour, à terme, se passer de la brosse à toilettes ».